Supply Chain

Supply Chain

Rechercher les solutions logistiques pour une optimisation de la performance qualité / coûts / délais en utilisant les méthodes du “Lean Management”

Réduction des cycles de
production  (TAT)

Objectifs
La réduction des temps de cycle de production et de distribution s’inscrit dans une démarche de“Lean Management”.Elle a pour objectifs de réduire les stocks et en-cours, d’améliorer la qualité et d’accroître la flexibilité de la production.
La démarche peut s’appliquer autant aux cycles de fabrication, qu’à la réparation d’équipements.

Résultats attendus
En fonction de la situation de départ, les cycles peuvent être  divisés par 2. L’impact est équivalent sur le niveau des stocks et des encours. A moyen terme, cette démarche permet aussi de s’interroger sur les actions de différenciation retardée, et sur toutes les solutions permettant d’accélérer le délai de mise à disposition du produit fini.

Démarche / points clés
Le diagnostic est réalisé à partir d’une cartographie des processus suivant la démarche VSM ou « Value Stream Mapping». Il est ensuite possible de déterminer le potentiel d’amélioration, et de définir les priorités d’actions.
Notre démarche de travail implique les opérateurs, les managers de proximité et la hiérarchie. Cette méthode puissante pérennise les résultats et permet d’engager d’autres actions.

Références sectorielles

  • Equipementiers aéronautiques

  • Horlogerie et joaillerie

  • Métallurgie

  • Société de transport public

Optimisation des stocks

Objectifs
Réduire le niveau des stocks, tout en veillant à ne pas multiplier les coûts de gestion, et améliorer le taux de service du stock au niveau attendu par les clients.
Adopter une logique globale en intégrant l’ensemble de la chaîne logistiqueet en dimensionnant les besoins en fonction du rôle de chaque point de stockage.
Actualiser les règles et modes de calcul de dimensionnement des stocks et des approvisionnements, et réaliser une classification des stocks suivant les critères (produit / consommation/ criticité / saisonnalité …)

Résultats attendus
En fonction de la situation de départ, les stocks peuvent diminuer de 30 à 40 %, le taux de service s’accroître de 10 %, et les gains sur achats / approvisionnements atteindre 5 %.

Démarche / Points clés

  • Définir les fonctions de chaque point de stockage du réseau

  • Etablir une classification des articles et définir les différents critères logistiques par classe

  • Réaliser les calculs de dimensionnement de stock, valider les nouveaux profils de stock

  • Adapter les règles de gestion et les déployer sur le réseau

  • Mettre en place les outils de pilotage et indicateurs

Références sectorielles

  • Logistique de distribution alimentaire

  • Service après-vente (SAV) électroménager et industrie B2B

  • Grands réseaux de distribution

  • Société de transport public

Améliorer la logistique
de production et distribution

Objectifs
Optimiser les ressources logistiques, en tenant compte des contraintes de la production, et de l’efficacité logistique qui, souvent, sont contradictoires.
Déterminer les modes de fonctionnement permettant à la production d’honorer ses engagements, et à la logistique de distribution d’agir rapidement et efficacement pour servir le client.

Résultats attendus
Cette approche permet de stabiliser et de lisser les flux internes entre la production et la plateforme de stockage de produits finis.  Les coûts de gestion sont en forte diminution (urgences, anomalies, ruptures), et le taux de service s’améliore nettement.

Démarche / Points clés
Réaliser un diagnostic et proposer un plan d’amélioration chiffré.
Le diagnostic s’appuie sur une cartographie des flux entre les différents acteurs opérationnels et membres du réseau logistique “interne”, par nature de flux, et en fonction de la typologie des produits.
En complément, nous réalisons une évaluation de la performance exprimée en termes de délais, d’unités d’œuvre et de coût.
Le diagnostic s’accompagne d’un plan d’amélioration couvrant les axes suivants :organisation, processus et système d’information. 

Références sectorielles

  • Industrie mécanique

  • Grands réseaux de distribution

  • Métallurgie